Espace publicitaire pechedelatruite.com

torrent des hautes alpes

Si vous voulez faire vivre une rivière, échanger sur un coin de pêche ou demander les conditions du moment sur tel ou tel cours d'eau, vous êtes sur le bon forum.

Re: torrent des hautes alpes

Messagede marc le 09 Déc 2017, 23:24

Lundi 12 juin

C’est le jour de la sortie ludique sur le plateau. Certains d’entre vous reconnaitront le parcours, soit pour l’avoir pratiqué avec moi, soit pour l’avoir déjà vu sur des posts plus anciens.
Vous connaissez donc déjà les grandes lignes : une pêche en altitude, un paysage d’alpage vaste et dénué d’arbres, un torrent très propice à la pêche à la mouche, et des poissons joueurs.
Aujourd’hui ne fera pas exception, pour notre plus grand plaisir.

Image Image Image

Nous commençons « l’ascension » alors que le soleil n’inonde pas encore complètement le versant sur lequel nous nous trouvons. Après un bref échauffement, nous nous arrêtons au dernier hameau et sa fontaine pour retirer les polaires. Et c’est parti pour une bonne heure de marche. Le dénivelé positif tout d’abord, sur le sentier, puis nous bifurquons sur une colline enherbée pour un peu de hors-piste qui nous ramènera au bord de la falaise à un bon kilomètre encore.

Image Image Image

Tibo découvre personnellement le paysage pour la première fois. Je sens que ces grands espaces lui plaisent.

Arrivés à destination, il ne nous faut pas longtemps pour être prêts. La météo est favorable ; on pêchera donc à la mouche sèche, au Tenkara. C’est l’endroit idéal pour s’essayer à divers lancers et posers. Contrairement à hier, aucune végétation ne nous contraint. Tibo, qui s’est déjà montré très débrouillard la veille, démarre sur les chapeaux de roue. Premier lancer, premier gobage. En moins de 5 minutes de pêche, il a déjà ouvert le compteur avec un joli saumon de fontaine.

Image Image Image

Le sourire ne va plus nous quitter. Mon coéquipier se montre très à l’aise et joueur. Il profite pleinement du parcours pour leurrer les salmonidés. Des approches ventre à terre, une ombre portée calculée, le profil des berges étudié, et même la pêche à vue… On brosse un large éventail technique sans prétention, juste pour le plaisir et avec succès, sous les yeux des marmottes environnantes.

Image Image Image

Même lorsque les rives se resserrent et que le torrent ne fait plus que 50 centimètres de large, Tibo s’en sort parfaitement. Nous allons enchaîner les poissons, chacun notre tour, pendant des heures.

Image Image Image

Dans l’après-midi, nous atteignons un des lacs. C’est le moment de s’arrêter. Nous échangeons nos chaussures de barbottage pour la paire de randonnée. Un dernier coup d’œil sur le plateau, et la photo souvenir avant d’attaquer la descente.

Image Image Image

Et voilà comment Tibo fut contaminé par le plaisir de la pêche à la mouche sèche :lol:
Dernière édition par marc le 09 Déc 2017, 23:37, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
marc
 
Messages: 433
Inscription: 18 Avr 2010, 21:59

Espace publicitaire pechedelatruite.com


Espace publicitaire pechedelatruite.com

publicite@Agescom.net
 

Re: torrent des hautes alpes

Messagede marc le 09 Déc 2017, 23:27

Content que les posts plaisent à certains d'entre vous 8-)
Avatar de l’utilisateur
marc
 
Messages: 433
Inscription: 18 Avr 2010, 21:59

Re: torrent des hautes alpes

Messagede yannou63 le 10 Déc 2017, 00:28

Merci pour ces posts qui ne font qu'aggraver mon état de manque :D bref de plaisanterie, tout simplement magique :)
Y a t'il des sauterelles dans ces alpages genre analopes ou miramelles ?
Continue en tout cas à faire vivre cette période de disette ;)
Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais (Cicéron)
yannou63
 
Messages: 640
Inscription: 10 Fév 2013, 14:34

Re: torrent des hautes alpes

Messagede marc le 10 Déc 2017, 20:31

Bonsoir Yannou,
oui, il y a beaucoup d'activité dans la prairie à partir du mois de Juin. Des criquets en très grand nombre et également des sauterelles.
Je ne suis pas assez calé dans l'identification des espèces pour te donner une réponse tranchée.

Cependant, je te peux te dire deux choses :

-la pêche à la mouche avec des imitations de sauterelles et criquets fait de très bons résultats de fin mai à mi-juillet. Par la suite, ça marche très fort avec la pêche à la sauterelle ou au criquet naturels, avec une longue canne. Comme l'herbe pousse, le torrent se prête moins bien à la pêche en sèche. Il y a même des portions qui ne sont plus praticables avec la PALM. Alors que la longue canne permet de déposer en discrétion l'insecte au bord des berges et dans les "canaux" et de le laisser couler sous les berges à l'ombre sans que la ligne soit gênée par les herbes.

-le parc des écrins (qui fait partie de mon terrain de jeu) à mis en ligne une petite fiche informative à propos justement des insectes que tu cites.
http://www.ecrins-parcnational.fr/dossier/criquets-grillons-sauterelles
Ca te donnera une idée de ce que tu pourras trouver lorsque tu te décideras à venir ;)
Avatar de l’utilisateur
marc
 
Messages: 433
Inscription: 18 Avr 2010, 21:59

Re: torrent des hautes alpes

Messagede yannou63 le 10 Déc 2017, 21:56

Merci Marc pour le lien ;)
En tout cas une chose est sûre, si je viens en vacances chez toi je te fais signe :D
Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais (Cicéron)
yannou63
 
Messages: 640
Inscription: 10 Fév 2013, 14:34

Re: torrent des hautes alpes

Messagede jidepe42 le 11 Déc 2017, 15:31

salut Marc,
pour différencier un criquet d'une sauterelle il y a un moyen très simple, les antennes de la sauterelle sont au moins aussi longues que son corps, celle du criquet sont plus courtes ;)
La terre ne nous appartient pas, elle nous est prêtée par nos enfants.
Avatar de l’utilisateur
jidepe42
 
Messages: 3264
Inscription: 18 Avr 2010, 20:05

Re: torrent des hautes alpes

Messagede Tibo le 11 Déc 2017, 17:59

marc a écrit:Et voilà comment Tibo fut contaminé par le plaisir de la pêche à la mouche sèche :lol:

Et comment ne pas l'être avec un tel terrain de jeu et un tel prof :mrgreen:
punaise je regarde dehors je vois un terrain plat, des pins et de la pluie en veux-tu en voila.... que ces souvenirs font du bien au moral !!! et donne aussi envie de retourner au bord de l'eau, j'ai hate 8-)
Tibo
 
Messages: 637
Inscription: 20 Déc 2010, 22:02

Re: torrent des hautes alpes

Messagede man le 12 Déc 2017, 22:00

magnifique coin ;) dans la vallée de névache tu as plusieurs paradis de ce genre. merci Marc :D
Avatar de l’utilisateur
man
 
Messages: 3598
Inscription: 19 Avr 2010, 20:20
Localisation: dijon

Re: torrent des hautes alpes

Messagede marc le 14 Déc 2017, 15:23

Ahh la vallée de la Clarée... Il faudra que je prenne un rendez-vous avec toi, Emmanuel.

A Jean Denis : j'utilise en effet ta méthode pour différencier les sauterelles des criquets. Par contre je ne sais pas encore reconnaître les différentes sous-espèces locales. :?

A Tibo : j'ai encore de quoi soigner ton moral quelques semaines :D

Merci à vous tous.
Avatar de l’utilisateur
marc
 
Messages: 433
Inscription: 18 Avr 2010, 21:59

Re: torrent des hautes alpes

Messagede marc le 14 Déc 2017, 15:27

Mardi 13 Juin

« -Un petit tour sur la chouchou ?
-Mais bien sûr ! »

Une nouvelle journée pêche commence. Nous suivons tout d’abord le programme établi en pêchant la partie haute de la rivière principale. Manque de chance pour nous, au bout de quelques temps, le résultat est maigre. Nous verrons par la suite qu’un pêcheur au moins nous a devancé ce matin.
Face à ce constat, nous changeons de secteur, toujours sur la même rivière, et nous rendons plus en aval. Après quelques minutes de voiture, nous abordons la rivière sans trop savoir ce qui nous attend. Ce secteur m’est inconnu… pour l’instant.

Image Image Image

Tibo, aux leurres, va déclencher les premières attaques sur la partie calme, large et plus profonde qui nous fait face. De mon côté, aux appâts naturels, je ne parviens pas à ferrer les quelques touches que je ressens, alors que je tente de suivre une coulée (trop ?) loin de ma berge.

Image Image Image

Puis nous remontons la berge. Parfois la situation est un peu chaotique. La force de courant et le fond glissant me donnent beaucoup de difficultés à progresser lorsque je ne peux pas passer sur la rive. En cause notamment : mes chaussures de wading qui ne sont pas adaptées à ce parcours. Mea culpa.

Image Image Image

Mais je peux compter sur Tibo qui me sert de déambulateur lorsque je dois traverser ou que je manque de me casser la figure.

Mis à part ce petit inconvénient, la rivière est toujours aussi agréable, riche en larves, et nous faisons chacun plusieurs poissons sympathiques. Après quelques heures, la configuration du terrain nous empêche finalement de poursuivre. C’est la fin du parcours. Une belle découverte sur une rivière d'exception.

Image
Avatar de l’utilisateur
marc
 
Messages: 433
Inscription: 18 Avr 2010, 21:59

Re: torrent des hautes alpes

Messagede robert 84 le 15 Déc 2017, 10:55

marc a écrit:Mardi 13 Juin

« -Un petit tour sur la chouchou ?
-Mais bien sûr ! »

.


Arnaud, je vais finir par mettre des barrières... :twisted: :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
robert 84
 
Messages: 3287
Inscription: 18 Avr 2010, 20:37
Localisation: au bord des rivières..

Re: torrent des hautes alpes

Messagede dom'ain le 15 Déc 2017, 16:19

robert 84 a écrit:
marc a écrit:Mardi 13 Juin

« -Un petit tour sur la chouchou ?
-Mais bien sûr ! »

.


Arnaud, je vais finir par mettre des barrières... :twisted: :mrgreen:



Et moi qui ne connais toujours pas la chouchou ....je vais etre jaloux
A côté de la riviére... Vive les leurristes-tocqués
Avatar de l’utilisateur
dom'ain
 
Messages: 2417
Inscription: 19 Avr 2010, 07:49

Re: torrent des hautes alpes

Messagede marc le 15 Déc 2017, 18:19

A Robert : ne te donne pas cette peine. Je ne suis pas assez bon :D
Mais j'accepte bien volontiers que tu viennes faire un contrôle d'inaptitude lors d'une sortie commune en 2018 ;)

A dom'ain : tu pourrais venir faire un contrôle de panorama également 8-)
Avatar de l’utilisateur
marc
 
Messages: 433
Inscription: 18 Avr 2010, 21:59

Re: torrent des hautes alpes

Messagede dom'ain le 15 Déc 2017, 20:09

marc a écrit:A Robert : ne te donne pas cette peine. Je ne suis pas assez bon :D
Mais j'accepte bien volontiers que tu viennes faire un contrôle d'inaptitude lors d'une sortie commune en 2018 ;)

A dom'ain : tu pourrais venir faire un contrôle de panorama également 8-)


ça peut se faire ;) merci
A côté de la riviére... Vive les leurristes-tocqués
Avatar de l’utilisateur
dom'ain
 
Messages: 2417
Inscription: 19 Avr 2010, 07:49

Re: torrent des hautes alpes

Messagede Mat le 15 Déc 2017, 20:33

c'est sûr qu'elle est pas mal mais bon un poil trop loin de chez moi :(
Avatar de l’utilisateur
Mat
 
Messages: 1066
Inscription: 20 Avr 2010, 19:13
Localisation: Isère

Re: torrent des hautes alpes

Messagede yannou63 le 15 Déc 2017, 22:40

En tout cas, jolie rivière et elles ont à bouffer apparemment :D
Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais (Cicéron)
yannou63
 
Messages: 640
Inscription: 10 Fév 2013, 14:34

Re: torrent des hautes alpes

Messagede marc le 23 Déc 2017, 23:01

Mercredi 14 juin

Journée chargée, ou comment faire rentrer trois sorties vraiment différentes en quelques heures de temps. Un des objectifs du séjour de Tibo est de lui offrir un aperçu des possibilités et des diversités halieutiques locales. Alors autant suivre un scénario qui appuiera cette idée.

Image Image Image


Nous commençons le matin sur une rivière plutôt large et très agréable. Au moment de rejoindre la berge, nous apercevons un pêcheur (et son magnifique sac de supermarché en plastique :? ) à l’endroit même où nous pensions attaquer. Qu’à cela ne tienne, nous avons des kilomètres de rivière qui nous attendent. Nous pouvons sans regrets remonter plus haut pour la mise à l’eau, et j’apprécie ce confort. Il y en a pour tout le monde. La présence d’un ou plusieurs autres pêcheurs ne signifie pas pour autant que les plans tombent à l’eau.

Image Image Image


Dans la fraîcheur matinale, nous allons peigner les courants et les belles coulées profondes tout en faisant sortir truites et chevesnes. Tibo est aux leurres, et moi aux appâts naturels. Nous allons remonter les pieds dans l’eau un petit moment en appréciant ce profil large et dégagé, et surtout la couleur sympathique de l’eau.

Image Image

A la fin du parcours, nous rebroussons chemin jusqu’à la voiture, puis nous prenons la direction d’un petit torrent caché à quelques encablures de là. Après une courte marche d’approche à l’ombre des conifères, nous découvrons la rivière et ses truites bien visibles. L’eau est si claire qu’on croirait les poissons en lévitation.

Image Image Image


Côté technique, la partie se corse un peu. Tibo est désormais sur du matériel très léger. Je l’accompagne en touriste, sans canne. La végétation, la clarté de l’eau et le niveau assez bas sont redoutables. Des poissons, nous en verrons, mais pas au bout de la ligne.

Image Image Image Image

Peu importe. Je suis heureux de voir que Tibo apprécie le cadre de ce petit coin bien caché qu’on finit de prospecter avec les petites gorges.

Retour à la voiture, changement de vallée et de décor. Nous nous dirigeons tout d’abord vers le Drac, mais il est impêchable. La couleur et le débit ne nous laissent pas vraiment d’espoir. Malgré des nuages menaçants, nous décidons de grimper vers un autre cours d’eau « à proximité ». Nous atteignons le parking à 1600 mètres d’altitude. Mon coéquipier affiche toujours sa rusticité, en short et baskets face à la fraîcheur du torrent. Il est parfaitement acclimaté. Et c’est dans une ambiance plus montagneuse que nous terminons notre après-midi.

Image Image Image Image

Un nuage vicieux, des gouttes de pluie… puis ce sont quelques coups de tonnerre qui sonnent l’évacuation. Pour autant, le contrat est rempli. Encore une bonne nuit de sommeil qui n’aura pas été volée.
Avatar de l’utilisateur
marc
 
Messages: 433
Inscription: 18 Avr 2010, 21:59

Re: torrent des hautes alpes

Messagede yannou63 le 24 Déc 2017, 14:33

Pitié... je t'en supplie :lol: :lol:
Les parcours que tu présentes depuis le début sont vraiment variés, c'est génial encore une fois bravo et merci ;)
Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais (Cicéron)
yannou63
 
Messages: 640
Inscription: 10 Fév 2013, 14:34

Re: torrent des hautes alpes

Messagede marc le 25 Déc 2017, 11:10

Mais de rien, Yannou. Pour la variété des parcours je n’y suis pour rien. La nature a bien fait les choses pour les pêcheurs ici. Par contre tu vas devoir subir encore quelques posts à venir. Il m’en reste en réserve, et pas que des moches ;) .
Considère ça comme une thérapie de sevrage avant l’ouverture :D
Avatar de l’utilisateur
marc
 
Messages: 433
Inscription: 18 Avr 2010, 21:59

Re: torrent des hautes alpes

Messagede marc le 29 Déc 2017, 23:43

Jeudi 15 Juin

Aujourd’hui nous n’avons pas peur des kilomètres de route qui nous attendent. Pas plus d’ailleurs que de nous lever tôt pour être au bon moment au bord de l’eau. Alors que nous roulons depuis un long moment, nous arrêtons la voiture sur un col bien connu pour la première photo de la journée. Nous sommes presque arrivés. L’ambiance est fraîche, et les shorts tranchent franchement avec les plaques de neige et quelques queues de glaciers que nous pouvons apercevoir.

Image Image Image


C’est peut-être une des expériences les plus dépaysantes que je peux proposer à Tibo. La montagne grandiose, la rivière et nous. Nous avalons la montée alors que le soleil ne nous a pas encore illuminés. En quelques minutes, nous pouvons observer chevreuils, marmottes, et même une course de chamois sur le versant opposé. Puis nous atteignons le haut du promontoire qui nous ouvre de l’autre côté un panorama splendide sur le parcours qui nous attend. Finalement, la lumière apparaît et colore un peu plus notre univers.

Image Image Image


Reprenant les succès des jours passés, nous déployons nos cannes Tenkara, et progressons un peu plus loin dans le vallon. Car, grâce à une sortie déjà réalisée sur ce secteur l’an passé, je sais que si le cours principal n’est pas pêchable à cette époque, une résurgence délivre des eaux limpides plus haut. Et c’est exactement ce que nous trouvons pour nos premiers lancers : un bras où l’eau est parfaitement claire et froide à souhait. La luminosité ajoutée nous permet même de repérer certains poissons à distance.

Image Image Image


Les voir, c’est une chose. Les prendre, ça en est une autre. Sur certains grands plats, nous subissons l’allonge limitée de notre technique et faisons fuir quelques jolis spécimens de saumons de fontaine. Mais le défi est fabuleux dans ce cadre, et nous capturons quand même plusieurs salmonidés chacun, au gré des postes que nous abordons.

Image Image Image


Tibo, une nouvelle fois, se montre coriace et joueur. Il réussit à ferrer de beaux salmonidés sur les grands lisses pourtant difficiles à appréhender. J’en oublie complètement qu’il a débuté la pêche à la mouche il y a seulement quelques jours.

Image Image Image


Le paysage est époustouflant pour qui aime la montagne. Il justifie à lui seul les efforts de l’aventure, même si notre parcours de pêche n’est pas si long.

Image Image Image


Le temps, ce fourbe, défile sans que nous y prêtions attention. Les derniers virages nous réservent leurs plus beaux poissons sous les gros blocs rocheux dévalés de la montagne. Arrivés au bout de notre aventure, nous rebroussons chemin avec le même sourire qui nous a accompagné depuis l'aube.

Image Image Image


Qu’il serait dur d’arrêter de pêcher maintenant et de rentrer avec de si belles images en tête, alors que le jour est encore fringant… C’est pourquoi nous nous arrêtons pour une deuxième session, sur le chemin du retour (ou presque).
Après les conditions idéales de notre matinée, il faut vite redescendre sur terre. A peine garés devant notre nouveau parcours, une voiture se stationne juste derrière nous. Alors que nous prenons le temps de discuter avec Tibo en montant nos cannes UL, notre conducteur inconnu sort. Il s’harnache à toute vitesse avec son équipement de pêcheur disposé dans son coffre et rejoint la rivière en moins d’une minute. Nous sommes sur les fesses avec Tibo. « Ça ne peut pas être vrai… » Au final la situation prête à sourire. Et j’en ris encore en écrivant ces lignes. Nous rejoignons finalement la rivière un peu plus en amont.

Image Image Image


Nous découvrons un débit très important, et un torrent bien plus haut que je ne l’imaginais. Il déborde littéralement sur les berges, et serpente même entre les arbres. Après avoir abandonné l’idée de pêcher le cours principal, nous nous rabattons sur les rigoles et les tresses improvisée qui se sont formées. Et cela va être une expérience particulièrement amusante. Nous finissons par trouver truites et saumons de fontaine dans ces endroits épargnés par les eaux tumultueuses du cours principal.
En fin d’après-midi, nous troquons même notre matériel UL pour les cannes tenkara afin de prospecter une sorte de fossé qui borde la route avant de se perdre sur le plateau. Et la récompense est encore au rendez-vous, avec de jolis poissons, dont certains sont pris à vue en sèche. La mention spéciale va à mon coéquipier, qui prend la dernière truite de la journée -un très beau spécimen autochtone- et qui ne va pas hésiter à se « baigner » en short pour assurer une libération optimale du poisson. Bien joué Tibo.

Image Image Image


La route du retour va nous paraître longue, et la fatigue nous tombe dessus. Mais ce n’est rien comparé aux souvenirs qu’on s’est offerts aujourd’hui.
Avatar de l’utilisateur
marc
 
Messages: 433
Inscription: 18 Avr 2010, 21:59

Re: torrent des hautes alpes

Messagede jidepe42 le 03 Jan 2018, 08:54

arrète!!!!! encore un reportage extraordinaire. Tu as vraiment un cadre de jeu magnifique :D
La terre ne nous appartient pas, elle nous est prêtée par nos enfants.
Avatar de l’utilisateur
jidepe42
 
Messages: 3264
Inscription: 18 Avr 2010, 20:05

Re: torrent des hautes alpes

Messagede jeje le 03 Jan 2018, 11:33

c'est sympa ces sorties dites donc :)
jeje
 
Messages: 2390
Inscription: 19 Avr 2010, 14:54

Re: torrent des hautes alpes

Messagede marc le 06 Jan 2018, 14:10

Bientôt j'arrête, promis :D

Encore 3 ou 4, et ça sera bon. 8-)
Avatar de l’utilisateur
marc
 
Messages: 433
Inscription: 18 Avr 2010, 21:59

Re: torrent des hautes alpes

Messagede marc le 06 Jan 2018, 14:14

Vendredi 16 Juin

Après nos valeureux efforts des jours précédents, une journée plus tranquille n’est pas pour nous déplaire. Ecoutant nos envies du jour, nous allons d’abord ferrailler un peu.

Image Image

Puis, plus tard, Tibo se laisse tenter par la pêche aux appâts naturels (oui, vous avez bien lu :lol: !) sur un autre ruisseau à proximité. Quelques poissons viennent récompenser son application. Une preuve de plus de sa remarquable adaptabilité que j’ai su apprécier tout au long de son séjour.

Image Image Image Image
Avatar de l’utilisateur
marc
 
Messages: 433
Inscription: 18 Avr 2010, 21:59

Re: torrent des hautes alpes

Messagede Tibo le 07 Jan 2018, 11:47

Punaise cette journée du 15.... j'en rêve encore tellement le dépaysement était total !!! vivement que la pêche revienne ça devient dur d'attendre avec ces images et souvenirs :mrgreen: . et merci pour le temps que tu prends a tout retracer ;) .
Tibo
 
Messages: 637
Inscription: 20 Déc 2010, 22:02

PrécédenteSuivante

Retourner vers Une vie de rivière

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités